Une journée active et désobéissante !

Publié le par La Maison de Vigilance

Depuis lundi 6 août, quatre-vingt personnes se sont engagées dans un jeûne international en souvenir des victimes du nucléaire et pour l'abolition totale des armes nucléaires. Les jeûneurs et les jeûneuses, venus des quatre coins de la France ainsi que de Finlande, États-Unis, Allemagne, Lituanie, ont organisé durant ces 4 jours, plusieurs actions d'interpellation pour alerter l'opinion publique sur l'urgence de la mise en œuvre d'une Convention internationale d'élimination des armes nucléaires.

Ce mercredi 8 août, dans la matinée, les forces de l'ordre les ont empêchés de pénétrer pacifiquement au Ministère de la Défense. Nullement découragés par ce déploiement policier, les jeûneurs et les jeûneuses maintiennent leur programme d'actions cette après-midi et demain.

Le jeudi 9 août à 11 heures au Mur pour la Paix, face à la Tour Eiffel, ils vous invitent à la commémoration du bombardement atomique de Nagasaki.

 

Retour sur une matinée mouvementée

Une importante délégation de jeûneurs et de jeûneuses s'est rendue pacifiquement au Ministère de la Défense afin d'obtenir une réponse à leur demande de rendez-vous formulée par courrier plusieurs semaines auparavant. Quelques centaines de mètres avant le Ministère, ils ont été encerclés et immobilisés durant 2 heures par des forces de l'ordre en tenue de combat.

Dans l'esprit de la désobéissance civile, quelques personnes avaient prévu de pénétrer dans le hall d'entrée du Ministère pour obtenir une audience. Cette tentative s'est également heurtée aux forces de l'ordre. Après quelques contrôles d'identité, le groupe a été contraint de s'éloigner en métro.

Une fois de plus, le Ministère de la Défense et les responsables en charge de la politique de défense refusent tout débat avec les citoyens sur la question des armes nucléaires. Une telle attitude est complètement incompatible avec la concertation annoncée pour l'élaboration d'un nouveau Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale. Des demandes de rendez-vous avaient également été adressées à d'autres ministères ainsi qu'au Parti socialiste. Toutes sont restées sans réponse.

Dans la poursuite de l'action, un petit groupe a réussi à pénétrer au siège du PS et à obtenir une entrevue.

 

Die-in sous la Tour Eiffel

Mercredi aprs-midi, une cinquantaine de personnes ont participé à un die-in sous la Tour Eiffel.

Voir ci-dessous l'interview de Dominique Lalanne par AFP TV

 

 

 

Rendez-vous demain pour la commémoration du bombardement atomique de Nagasaki

Nullement découragés par ce déploiement policier, les jeûneurs et les jeûneuses maintiennent leur programme d'actions cette après-midi et demain.

Ils demandent que la France s'engage immédiatement dans des mesures concrètes de désarmement — arrêt de la modernisation, démantèlement de la force aéroportée, etc. — et prenne de fortes initiatives internationales en faveur du désarmement nucléaire.

Les jeûneurs vous invitent à la commémoration du bombardement atomique de Nagasaki demain, jeudi 9 août à 11 heures, au Mur pour la Paix, face à la Tour Eiffel.

Après la cérémonie, ils se retrouveront à la Mairie du 2e (8, rue de la Banque) pour partager une collation de rupture du jeûne. Nous vous invitons à les rencontrer à 14 heures.