Une chaîne humaine sous la Tour Eiffel

Publié le par La Maison de Vigilance

Mardi après-midi : chaîne humaine depuis le Mur de la Paix jusqu'au Trocadéro.
Une quarantaine de jeûneurs et soutiens commencent la déambulation.
Installés à pique-niquer, les petits groupes assaillis puis évités suivent placides ou convaincus notre déplacement vers la Tour Eiffel.
Tour de chauffe en amont, quelques slogans scandés, demi-tour et des p'tits nouveaux allongent la chaîne.
Ici et là, des bravos et des visages nous encouragent. Exceptés 2 à 3 jeunots provocants pas encore conscients de la supercherie du monde, notre chaîne interroge nos concitoyens.

IMGP0098.JPG
Beaucoup d'étrangers - c'est Paris au mois d'août - déchiffrent les banderoles et entendent "No nukes" "no nuclear weapons".
À quelques mètres de la Tour Eiffel le "Die In" dérange ceux que ça indiffère. Des sympathisants  raccrochent les wagons, cercle sous la Grande Dame.
Nouveau départ pour le Troca'. Sur le pont, la chaîne désarticulée poursuit le parcours.

Plus l'énergie de monter là-haut, le jeûne commence de nous rappeler à lui. Halte de repli, aile droite du Troca', la chaîne s'exécute.
On se pose enfin, la délégation de Fukushima qui a grossi la chaîne s'excuse déjà de la catastrophe dès les présentations. Mal à l'aise, rassurée, responsable un peu, nous aussi, on apprécie l'attention toute particulière.

P1050169.JPG
Qu'en est-il de la situation là-bas? Dramatique. Les gouvernants et lobbies confondus sont encore plus avides que je ne l'imaginais. Pour les détails voir avec le Réseau "sortir du nucléaire", ceux qui peuvent mieux repréciser le contexte.
En tout cas, merci au laboratoire citoyen de là-bas pour les infos

Le Japon, la France
Même combat, contre les armes nucléaires....
Le chemin est encore long, à quand une chaîne humaine à la hauteur des risques?

une jeûneuse qui va dormir

NB : Recherche éveilleurs de conscience en nombre
à temps plein
rémunération : la Paix dans le Monde.