Soutien de ACDN aux jeûneurs

Publié le par La Maison de Vigilance

Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire (ACDN)
31, Rue du Cormier                   
17100 – Saintes                  
Tel : 06 73 50 76 61                     
 contact@acdn.net

http://www.acdn.net" www.acdn.net           

Saintes, le 8 août 2013  

Communiqué

« Je ne veux plus d’armes nucléaires, donc je jeûne »

Un jeûne international est organisé du 6 au 9 août, notamment à Paris, au Champ-de-Mars, pour commémorer les bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki en 1945. ACDN soutient ce jeûne. Elle a appelé ses adhérents à s'y associer, s'ils le souhaitent et là où ils sont.

Cette manifestation annuelle vise à attirer l'attention des médias et de l'opinion publique sur l'impérieuse nécessité d'éliminer toutes les armes nucléaires. Leur abolition est en effet, tout à la fois, un impératif moral, une obligation selon le droit international (dont le Traité de Non Prolifération nucléaire signé par la France), et une mesure de simple bon sens.

Mais les pouvoirs publics français, au premier rang desquels le président de la République, refusent obstinément de déférer à leurs obligations. Ils font la sourde oreille aux appels insistants qui émanent de la société civile et d’un nombre croissant de personnalités. Le seul moyen de les amener à tenir les engagements de la France consisterait à poser aux Français la question : « Voulez-vous que la France participe avec les Etats concernés à l’élimination complète des armes nucléaires, sous un contrôle mutuel et international strict et efficace ? »

Depuis 1996, l’Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire n’a cessé de réclamer un référendum sur cette question. Depuis plus d’un an, suite à une grève de la faim de 42 jours entamée le 15 mai 2012, jour où François Hollande accédait au bouton atomique, le collectif RAHAN (pour un Référendum sur l’Abolition Historique des Armes Nucléaires) organise un jeûne permanent sur l’ensemble de la France. Il appelle les personnes prêtes à jeûner un jour par semaine, par quinzaine ou par mois, ou épisodiquement, à prolonger le jeûne international de Paris en se joignant à ce jeûne tournant symbolique, moral et politique.

Contact : 06 73 50 76 61