Rupture du jeûne

Publié le par La Maison de Vigilance

À 14h, nous sommes accueillis par la Mairie du 2è, et comme par le passé, l’accueil est somptueux. 70 personnes sont présentes : jeûneur(se)s, activistes et soutiens.

J.P. Maurel, adjoint au Maire, « pilote » la réception. Il rappelle que, dans le 2e arrondissement -  le seul « vert » en politique -  c’est cantines bio, vélo pour le Maire, J. Boutault – (rime en « o » !). Il regrette que, d’après lui,   les catastrophes sensibilisent plus l’opinion publique aux problèmes du nucléaire que les actions militantes. Mais, vu le succès de l’action de 2012, il conclut en annonçant  le soutien de la Mairie du 2e pour 2013 : tonnerre d’applaudissements !

Au nom des associations organisatrices, D. Lalanne remercie une nouvelle fois la Mairie. Il fait brièvement le bilan ; il le résume en une formule très optimiste « 200% de réussite ».Durant la collation proposée – fruits frais et secs, soupe de légumes et biscuits secs -  tout le monde passe un très agréable moment de « convivialité ». C’est heureux, car celle-ci est une des 3 bases de ce rassemblement qui vise une rupture avec le « système marchand » par une expérimentation de la « fragilité humaine ».

Rendez- vous donc en 2013 pour tous ceux et toutes celles qui sont prêt(e)s à revivre cette expérience.

Pierre